Préparer

16 • Mettre en œuvre un Pacte Vert pour l’Emploi, pour faire de la Normandie un territoire pionnier d’un nouveau modèle de développement fondé sur la transition écologique via :

  • une aide pluriannuelle à la création d’emplois durables
  • l’expérimentation d’un revenu de transition écologique pour accompagner les reconversions professionnelles et créations d’activité,
  • des aides régionales conditionnées au respect d’exigences environnementales et sociales (prévention des risques industriels, protection du climat, des sols et de la nature, accueil d’apprentis, de stagiaires ou d’alternants, embauche de salariés en situation de handicap, égalité salariale femmes/hommes…)

17 • Améliorer la vie étudiante et l’offre de formation sur l’ensemble des campus normands. Contribuer à la réussite étudiante. Participer à l’essor des activités de recherche à la fois dans la nécessaire transmission des connaissances mais aussi en faveur de l’innovation pour le tissu économique et la transition écologique.

18 • Promouvoir l’actionnariat populaire permettant aux Normands d’utiliser leur épargne au profit de l’économie régionale.

19 • Accompagner l’agriculture normande vers de nouvelles pratiques. Fixer l’objectif 2030 de 25% d’agriculture bio en surface agricole utile. Soutenir l’installation et garantir un revenu décent aux paysans. Faciliter les conversions via un plan de sortie des pesticides. Promouvoir la pêche artisanale. Développer les circuits-courts. Investir dans la formation via les lycées agricoles.

20 • Lancer un Plan Rail et mobilités 2030. Réorienter les financements des projets routiers (ex. contournement est de Rouen) vers la mobilité durable. S’engager pour un meilleur cadencement des trains (fréquence, ponctualité), la réouverture de guichets, de nouveaux arrêts et plus de sécurité dans les transports. Favoriser l’intermodalité (titre unique, lien train-vélo). Augmenter sensiblement la part de fret ferroviaire. Réaliser le tram-train Rouen-Louviers-Évreux, améliorer les lignes Caen-Tours, Caen-Rennes, Granville-Paris et Le Havre-Rouen-Paris. Travailler à la réouverture de lignes comme Glos-Honfleur, Bréauté-Notre-Dame-de-Gravenchon ou Caen-Flers.

21 • Faire de la Normandie une région phare du tourisme durable, du Mont-Saint-Michel au Tréport ! Assurer une activité économique viable offrant des emplois et des retombées socio-économiques équitables tout en préservant les espaces naturels et agricoles. Accompagner les professionnels du tourisme pour assurer leur promotion.